Skip to content

A la recherche de la perle noire.

Alors que je ne faisais pas confiance à l’attribution d’une nounou par la Crèche Familiale (et à raison), je me lance dans le marathon à la recherche de L’Assistante Maternelle. Après de nombreux coups de fil infructueux, j’ai enfin quelques rendez-vous. De surprises en surprise, je découvre des profils très variés :

– le Sergent : « ils n’ont pas le droit de venir ici, de toucher à cela, je suis assez rigide, mais c’est pour leur bien. Voilà un modèle de contrat et de calcul de salaire. Camille sort de là ! »

– les Ténardiers : Rien qu’à l’odeur en rentrant, je savais qu’elle ne serait pas l’élue … »de toute façon, à partir de 4 mois, ils mangent comme nous ». La télévision braille, la propreté de la maison est très contestable, les piles de feuilles s’entassent partout, sur les chaises, les escaliers, dans les coins. Le chien s’installe dans la coque du Ginkgo et elle ne dit rien. « Je demande 2.80 euros de l’heure et c’est 7 euros pour les repas ! » sans même prendre une minute pour jeter un oeil à l’enfant. Quand tout à coup, rentre Monsieur, clopin clopant, clop … clop … clop.

– la Soumise : « c’est comme vous voulez. Ce que je fais avec les enfants ?… des choses normales, ce que vous voulez … où ils dorment ? dans la pièce en travaux, mais je ne peux pas vous montrer. « 

– la Mamie Gâteau supervisée par son mari :  » Pour moi, une seule chose compte, les enfants. D’ailleurs la maman de Timothé voulait que l’on déménage pour les suivre. Vous voulez voir des photos ? Nous allons souvent au marais, nous avons une petite cabane là-bas mais c’est sécurisé pour les enfants »

– et enfin, l’Elue : « je peux vous le prendre ? comment mange-t-il ? Et dort-il bien ? En ce moment, j’ai Clémence, qui se débrouille bien à presque 2 ans et Thibaut. Il a 2 mois de moins que Petit Ginkgo. Mes fils adorent aussi les enfants. Nous avons des petites poules au fond du jardin. Valentin adore les animaux. Pour moi, la politesse est importante, mais ils doivent aussi respirer. Je ne suis pas pour les parcs. Décidez vous vite car je dois donner un réponse à des parents demain matin »

L’histoire voudra qu’elle ne consultera pas notre message… positif… à temps … et donnera la place à un autre petit gars …

A défaut, nous commençons la phase d’acclimatation avec la Mamie Gâteau, dont le mari sera un sacré négociateur de contrat. Mais c’est sans compter sur ma force de persuasion, d’autant que j’étais prête à arrêter là, s’ils restaient sur leur position. Pas de relation conflictuelle avec la personne qui doit veiller sur mon fils. En plus des difficultés du contrat, j’ai quand même une vision de l’éducation assez personnelle qu’elle ne me parait pas vraiment prête à appréhender. Enfin, elle est maternelle et fait vraiment attention aux enfants.

Après quelques heures d’acclimatation et alors que nous étions sur un déco très venteux dans le Cantal, le téléphone sonne :

-Madame Capsicum, êtes-vous toujours intéressée par un place pour votre Petit Ginkgo, en Septembre ?

-Bien sûr, mais c’est 42 semaines par an et quelques nuits ! Ca vous convient ?

– Oui, rappeler moi quand vous rentrez !

Bingo, l’Elue prendra soin de mon petit, sans autres difficultés de contrat. C’est très prometteur. Je suis ravie de ne pas avoir lâché le morceau, auprès d’elle.

Mon Ginkgo mérite l’acharnement, la patience et la détermination, pour le choix de la personne avec qui il va passer le plus clair de son temps et qui va l’éveiller au monde. Je suis ravie !

Mission accomplie !

Published inGarde d'enfantMaternage

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image