Skip to content

Comment un traité anti-contrefaçon pourrait bien miner les libertés individuelle ?

Aux US, Big Brother a de plus en plus de pouvoirs avec toutes les appli que tout un chacun accepte, sans lire les conditions générales, aussi mouchardé par son fournisseur d’accès.

En Europe, il est également de plus en plus facile de disséquer la vie de tout citoyen et de l’utiliser à des fins diverses.

La différence entre les Etats-Unis et l’Europe ?
C’est que tant que l’ACTA (Anti-conterfeinting trade agreement) n’est pas signé, l’utilisation de toutes ces données est illégale en Europe.

« La propriété intellectuelle est-elle le pétrole du XXIe siècle ? Le renforcement continu des marques et brevets se révèle à l’occasion hostile aux libertés individuelles ou aux besoins sanitaires du Sud. Après trois ans de négociations secrètes, un projet de traité anticontrefaçon, l’ACTA, vise à consacrer mondialement un régime commercial tyrannique. »

Traité secret sur l’immatériel, Florent Latrive,
le Monde Diplomatique (mars 2010)

Pourquoi n’est-ce pas un sujet abordé par les candidats à la présidence de la France ?

**********

Propriété intellectuelle mutante, OWNI, 24-10-2011
ACTA soumis au Parlement européen le 1er mars, www.journaldugeek.com, 21-02-2012

Published inAir du TempsAu fil des jours...Société de Consommation

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 405 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image