Skip to content

Gingko Biloba

Dieses Baum’s Blatt, der von Osten
Meinem Garten anvertraut,
Gibt geheimen Sinn zu kosten,
Wie’s dem Wissenden erbaut.

Ist es ein lebendig Wesen,
Das sich in sich selbst getrennt :
Sind es zwei , die sich erlesen,
Dass man sie als eines kennt.

Solche Fragen zu erwidern,
Fand ich wohl den rechten Sinn :
Fühlst Du nicht an meinen Liedern,
Dass ich eins und doppelt bin ?

Johann Wolfgang von Goethe, tiré de son recueil Le divan, 1815.

ginkgo_biloba

Que l’on peut traduire comme l’a fait Henri Lichtenberger :

La feuille de cet arbre, qui, de l’Orient,
Est confiée à mon jardin,
Offre un sens caché
Qui charme l’initié.

Est-ce un être vivant,
Qui s’est scindé en lui-même,
Sont-ils deux qui se choisissent,
Si bien qu’on les prend pour un seul ?.

Pour répondre à ces questions,
Je crois avoir la vraie manière :
Ne sens-tu pas, à mes chants,
Que je suis à la fois un et double ?

Vieux de 250 millions d’années, le Ginkgo Biloba est aussi le seul arbre à avoir survécu au souffle nucléaire …

Published inBackgroundCitationPoème

One Comment

  1. bulle bulle

    pour moi, la feuille de cet arbre est effectivement confiée à mon jardin, et je regarde deux ginkgos tous les jours!!! je ne comprends pas qu’il ne soit pas plus pris en compte dans les plantations des villes et dans le reboisement, au vu de toutes ses qualités et de sa longévité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image