Skip to content

Harper’s Island

Bien que l’instinct de survie des personnages soit souvent discutable, Ari Schlossberg signe 13 épisodes d’un huis clos violent à suspense, où les personnages tombent comme des mouches sous une pression de Baygon.

Les américains étant très attachés à la morale, la série flirte très légèrement avec l’esprit de Battle Royal, sans jamais franchir la ligne de la transgression éthique.

Les convives du mariage ne s’inquiètent pas beaucoup du sort de leurs amis disparus jusqu’à ce qu’ils réalisent ce qui se joue sur Harper’s Island durant cette sordide semaine.

On ne rappellera jamais assez que dans ce genre de drame audiovisuel, la séparation des personnages est toujours le premier pas vers le meurtre de l’un d’entre eux … même si les scénaristes ont tenté de justifier au mieux les scissions.

Un microcosme attachant mettant la confiance à rude épreuve pour cette série meurtrière à rebondissements.

Qui peut se targuer de bien connaitre ses amis ?

*****************

Published inBackgroundSerie

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 361 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image