Skip to content

Ils courent …

… pour échapper au déluge.

Le parapluie au dessus de leur tête, ils s’activent, regardant par terre pour protéger leur visage du vent. D’un abri à l’autre, même ce vieil homme se hâte. Le chemin est truffé d’embuches, l’eau s’amoncèle. Certains distraits ruinent leurs chaussures, au détour d’une flaque.

© Stanislav Sidorov

Le bruit de l’eau qui ruissèle est omniprésent.  Les voitures éclaboussent les trottoirs soulignant l’imperfection de la chaussée. Les essuie-glaces oscillent frénétiquement.

La pluie tombe sur moi.

Immobile, je les regarde se presser, comme si on avait donné un coup dans la fourmilière. Les unes après les autres, les gouttes troublent mon regard, glissent le long de mon cou et glacent mon sein.

… J’ai froid.

Published inAir du TempsAu fil des jours...DéprimeHombre

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 316 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image