Skip to content

La voi(x-e) du sage.

La mort dans l’âme, Roland Jourdain abandonne hier sur ces mots :
« La décision est douloureuse mais de toute façon, je m’en voudrais toute ma vie si jamais je passais près d’un port et que je ne m’arrêtais pas, puis que 24h ou 48h plus tard, il m’arrivait un pépin dans lequel je risquerais la vie de quelqu’un pour venir me chercher, dans lequel je risquerais la vie de mon bateau ou devrais laisser mon bateau. La mer, ce n’est pas une poubelle. Donc voilà, c’est une décision de bon sens marin… ».

Chapeau, Roland, qui méritait vraiment cette deuxième place si près du but !

Published inEvènementVoile

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image