Skip to content

Les dents acérées de la relativité

Après avoir évacué, par simple caprice, une bonne quantité de ses préoccupations récurrentes en se retirant de la vie sociale usuelle, Capsicum s’aperçoit combien ce qui lui pourrissait la vie d’alors ne semble maintenant que des ‘soucis’ minimes et nombrilistes.

Bel exemple de l’incroyable capacité de l’esprit humain
à gommer les mauvais moments.

Seront-ils remplacés par d’autres encore plus insignifiants ?

Published inAu fil des jours...Etat d'Ame

2 Comments

  1. Robert Robert

    cf: mon commentaire sur la pensée du 6 février!

    RIEN N’EST IMMUABLE EN CE BAS MONDE.
    Et comme disait ce brave LAVOISIER: rien ne se perd, rien ne se crée tout ce transforme (c’était en physique!) mais il en est de même dans la vie courante: TOUT SE TRANSFORME.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 405 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image