Skip to content

Les Etrangers de Sang

Mummy jette une nouvelle bouteille à la mer, ultime espoir de créer une occasion de croiser ses petits enfants.

Qu’ont-ils bien pu leur dire, pour qu’il n’y ait même plus un sourire sur leur visage, au détour d’une rencontre fortuite ?

Au début, nous pensions que le temps apaiserait les passions et balayerait les égos. Tout au contraire, le temps a distendu les liens et laissé beaucoup trop de champ.

Les petits ont grandi et les grands-parents sont loin maintenant de faire parti de leurs intérêts primordiaux, encore moins quand ils n’ont pas leur place.

Il y a ma colère face à ce gâchis et la peur de Mummy de ne pas pouvoir supporter une nouvelle déception. Les meilleures volontés sont pétrifiées.

Mais maintenant s’y ajoute l’oubli et peut-être l’intox.

Qu’aiment-ils, par quoi sont-ils passionnés, à quoi rêvent-ils, ont-ils quelques souvenirs des instants complices ?

Comme un métronome, les dates immuablement égrainent les années et rendent de plus en plus difficiles le choix de cadeaux, la tournure des lettres, les Noëls en famille, l’idée de décrocher le téléphone.

Les Absents frapperont à ma porte, un jour …
mais il sera bien trop tard.

Les Etrangers de sang.

Published inEtat d'AmeLe Clan

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image