Skip to content

Les locataires du box, au garage.

Cela parait absurde, mais un tas de petits détails étayent cette hypothèse.

Le plus simple serait d’aller frapper à la porte, mais qui suis-je pour être si intrusive ?  D’un autre coté, s’il y avait un incendie, qui saurait que quelqu’un habite là ? Peut-être ont-ils besoin d’aide ou alors ils ont trouvé une solution borderline à respecter.

Faire semblant de ne rien voir comme tout bon anonyme de notre société, pour éviter d’être impliqué ?

En fait, ils n’ont pas l’air dans le besoin :  Monsieur se déplace en moto, Madame est bien fringuée. A part quelques regards furtifs avant d’entrer, ils n’ont pas vraiment l’air de se cacher.
Si ça se trouve,  c’est comme un duplex entre leur cave et leur appartement (quoiqu’il y a l’entresol entre les deux). Ou alors, j’ai trop mangé de champignons hallucinogènes.

Ça m’intrigue … Reste à entamer la conversation, à l’occasion.

Published inAir du TempsAu fil des jours...

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image