Skip to content

Marcel Proust – n°2

Alors moi qui, depuis mon enfance, vivais au jour le jour, ayant reçu d’ailleurs de moi-même et des autres une impression définitive, je m’aperçus pour la première fois, d’après les métamorphoses qui s’étaient produites dans tous ces gens, du temps qui avait passé pour eux, ce qui me bouleversa par la révélation qu’il avait passé aussi pour moi. Et, indifférente en elle-même, leur vieillesse me désolait en m’avertissant des approches de la mienne.

Marcel ProustA la recherche du temps perdu

Published inCitation

2 Comments

  1. bulle bulle

    Passé la petite enfance, lorsque des êtres
    proches ne sont plus, on se rend compte de la relativité de la vie, mais c’est lorsque l’on perd
    ses parents qui sont les remparts du temps, que
    l’on devient soi-même le rempart que l’on prend
    conscience que le temps passe très et trop vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 361 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image