Skip to content

Ne le dis à personne et personne ne le saura

L’été, l’été souverain peut bien nous bercer
Tout le long des rues, sillonne-les, sillonne-les
C’est drôle en l’absence, de freins si tu penses
Qu’on peut arrêter

Oh arrêter
Oh ne prends rien, ça vaut mieux
Ca ne changera rien
Du moins

Si il pleut, oh si tu veux bien
J’irai visiter les villes qu’on avait survolées, survolées
C’est drôle en l’absence, de frein si tu penses
Qu’on doit arrêter

Oh arrêter
Oh ne prends rien, non, ça vaut mieux
Ca ne changera rien
Du moins, si il pleut
Prends l’argent
Allez, Fous le camp

Divise ça en mille si tu veux
Si ça va trop vite oh dis-le !
Les promesses, ma jeunesse
J’aime encore l’été délicieux
Les rives et les printemps heureux
La bohème, oh la bohème

Deportivo

**************

Published inBackgroundMusique

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 405 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image