Skip to content

Until the End of the World

Ce film de 1991 est resté ancré dans ma mémoire d’ado, à cause des paysages grandioses et de cette invention futuriste permettant d’extraire les images de l’esprit et de les transmettre.

Visionner ses propres rêves jusqu’à la démence …

Cette quête à travers le monde, qui finit en Australie, a peut-être déterminé mon attirance pour ce pays … qui sait !

head1

Win Wenders est visionnaire quand à la folie des hommes et cisèle des cheminements psychologiques intéressants et réalistes.

Je garde l’emprunte de Solveig Dommartin, en femme indépendante, aventurière et attirante.

Parfaite quoi !

Published inAustralieBackgroundMétrage

One Comment

  1. […] L’activité onirique est un monde qui de tout temps fait fantasmer les réalisateurs mais il est incontestable que l’on a fait du chemin depuis Until the End of the World. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image