Skip to content

Absurdité du monde moderne

Les travaux pullulent sur mon trajet.
Mais ce que je ne comprends pas, c’est le manque d’adaptabilité de l’aménagement urbain face à un problème concret, mis en évidence sur le terrain.

Hier midi, en arrivant au boulot, un camion me précéde pour tourner à droite. Le semi-remorque est obligé de rouler sur des bordures non encore fixées, placées sur la ligne médiane de la route de droite. Deux des bordures cèdent sous le poids du camion.
J’imagine qu’une probable réflexion sera donc tenue sur la conception « très éclairée » de ce carrefour …

Ce matin reprenant le même itinéraire, je constate que les bordures abimées ont été changées, mais l’ilot central en question (non encore finalisé) n’a pas été reculé pour tenir compte du rayon de braquage d’un camion, mis en évidence la veille …

Bonne nouvelle :
Cette rue fait parti d’une zone industrielle qui draine
au moins une bonne dizaine de camions par jour !!

Chronique de la Circulation

Published inAu fil des jours...Chroniques de la Circulation

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 038 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image