Skip to content

Balais infernal !

N’avez-vous jamais constaté la loi de l’individu au détriment du bien-être collectif ?

Pour exemple, prenez un carrefour à 17h, dans une grande agglomération. Au hasard : Bordeaux. Mais peu importe la latitude, puisque du Nord au Sud, c’est la même scène !

Quand le feu passe au Rouge, de peur d’être obligé d’attendre le feu Vert suivant, la dernière voiture – voire les 3 dernières – passent quand même. Appelons-les les « Voitures Égoïstes ». Elles restent alors bloquées en plein milieu du carrefour puisque les prédécesseurs, les « Voitures Lambda » ne peuvent avancer.

C’est au tour du feu transversal de passer au vert : les automobilistes enfin libérés, dans leur « Voiture de Bon Droit », ne peuvent avancer puisque les « Voitures Égoïstes » sont en plein milieu du carrefour, le temps que les voitures qui les précèdent, les « Voitures Lambda » libèrent la voie. Les « Voitures de Bon Droit » finissent par passer. Cependant, celles qui les suivent, les « Voitures Baisées », qui auraient eu une chance de passer au Vert en temps normal, se retrouvent face à un feu Rouge.

Passablement agacées, les « Voitures Baisées » se foutent du fameux feu Rouge, puisqu’après tout, c’est leur tour ! Elles deviennent donc « Voitures Égoïstes » en avançant, coute que coute, sur le carrefour. Elles restent évidemment bloquées en plein milieu.

S’en suit le cercle vicieux des « Voitures Égoïstes » attendant que les « Voitures Lambda » démarrent pour laisser les « Voitures de Bon Droit »  avancer, juste avant que les « Voitures Baisées » ne deviennent à leur tour les « Voitures Égoïstes ».

embouteillage-bloqué

C’est un leurre de croire que l’on ira plus vite que ses CONCURRENTS de cette façon. Dans la gestion des fluides, chaque automobiliste est une particule du même fluide.

De plus, une fois le vicieux système ancré dans les mentalités, les conducteurs ayant la chance de passer ponctuellement, seront  ceux bloqués demain  !

Et encore, nous sommes face  au cas d’un carrefour tricolore bien conçu …

Car il y a les carrefours, où les voies tournant à gauche se croisent, littéralement par l’arrière des véhicules venant d’en face, au lieu de s’éviter face à face. Si plusieurs véhicules veulent tourner, une longue file se crée, empêchant les voitures, en sens opposé, de tourner également. Tout ce petit monde se retrouve planté en plein milieu du carrefour, en attendant LE Conducteur Intelligent. Celui qui laisse passer quelques voitures pour débloquer la situation.

Ah, si seulement nous avions dans nos poches quelques graines de civisme et une bonne poignée de bon sens …

Chronique de la Circulation

Published inAir du TempsChroniques de la Circulation

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image