Skip to content

Christophe André #3 – Le choix

… Il disait que lorsqu’on hésitait, c’est que les deux solutions se valaient, qu’aucune n’était supérieure à l’autre. Et qu’il ne fallait pas mettre son énergie à chercher quel était le bon choix, mais plutôt à faire ce choix en écoutant son cœur, puis à le bonifier.


(…) Pour lutter contre les regrets excessifs, il faut d’abord se libérer de la peur obsédante de faire les « mauvais choix », ce grand serpent de mer de la psychothérapie des personnes à mauvaise estime de soi. Le bon choix n’existe pas, c’est nous, et nous seuls, qui avons le pouvoir de rendre nos décisions « bonnes » ou « mauvaises ». Le dilemme du « bon choix » : cela se joue souvent après et non avant. C’est ce que nous en faisons, et dans une moindre mesure ce que nous en pensons, qui rend un choix bon ou mauvais.

Christophe André, Imparfaits, libres et heureux
Edition Odile Jacob poches, p380

Published inAir du TempsCitationEnergie VitalePleine Conscience & MéditationPsycho...truc

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 305 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image