Skip to content

Comment la CNV apporte l’apaisement dans ce difficile moment ?

A l’aube du 12ème jour où j’ai appris la mort de mon frère, je ne vous cache pas que la machine à penser n’a pas chaumé.

D’abord effondrée au fond de mon lit au point d’avoir mal à la face tellement certains muscles du visage n’avaient pas l’habitude d’être sollicités, puis d’un calme suspect acceptant la culpabilité d’une situation ‘trop’ incroyable, ‘trop’ triste, trop …, trop …

Du comportement parfait, calme, compatissant d’un enfant (pour lequel on m’oblige à faire une demande d’AVS) aux  immortelles jetées sur son cercueil, la famille qui a vu naitre Little Big Brother a répondu présente.

Je ne peux aucunement vous dire ce qu’il y avait sur les visages des présents tellement j’étais concentrée sur le soutien à apporter à Mummy. Un petit déraillement de voix de Daddy a exprimé l’humanité rassurante qu’il croyait cacher.

L’évènement nous a fait vivre des retrouvailles fortes avec les uns et les autres.

Voilà à quoi servent les enterrements : à se souvenir de prendre soin des relations que nous avons avec les vivants.

Depuis, j’expérimente une place de fille de la famille, assez troublante quand on a passé la quarantaine …

Mais finalement entre travail de force, de propreté et de tri de l’appartement restant, rester chez mes parents me donne l’occasion de profiter des moments les plus propices pour tenter de les soulager d’une peine et d’une culpabilité tenace.

Après 3 stages et une pratique régulière, la CNV m’aide à leur faire exprimer les sentiments enfouis, les sentiments cachés, un peu trop intimes pour être exprimés. Doucement, nous abordons la complexité de l’âme humaine partagée entre plusieurs soi-même. Ce qui m’amène à les aider à comprendre qu’il n’y a pas un soi-même à privilégier et d’autres à faire taire.

Finement, la parole est accompagnée sans jugement, sans conseil, car j’ai appris combien l’apaisement vient en premier lieu de pouvoir être écouté et simplement être bien écouté.

Je suis encore novice dans la formulation du besoin, mais cependant, nous arrivons à démêler la pelote de chacun, qui verbalise le fond de sa pensée, au lieu de la passer à la moulinette de l’insomnie, une fois seul avec soi-même au cœur de la nuit.

Quelle n’est donc pas ma surprise de me rendre compte ce soir que le paternel exprime ses sentiments, ses réflexions devant le noyau restant de la famille, n’ayant aucune peur d’exprimer ce qu’il considérait encore il y a quelques jours comme une faiblesse. Quelle avancée.

Mais si je me sens apte cette semaine à les accompagner, c’est que la CNV m’a offert la possibilité de me mettre au clair avec ma colère, ma tristesse et mon dégoût qui se manifestait par une nausée permanente depuis l’inhumation.

Je refuse que l’on rejoue le match après coup, que l’on juge des situations antérieures à la lumière de ce que l’on sait aujourd’hui. C’est trop facile de dire : « On aurait dû. »

Car, je le sais aujourd’hui grace à la CNV appliquée à moi-même : tout ce que j’ai tenté a été guidé par une forte loyauté envers mon frère.

Certes, le résultats n’est pas brillant, funeste même, mais au moins Mummy et moi avons essayé, avec les moyens du bord et les connaissances que les professionnels de santé ont bien voulu nous fournir. C’est à dire pas grand chose.

Nous faisons tous notre chemin face à cette tragédie.

Et moi, ce qui m’aide à être assez forte pour soutenir ceux qui ont perdu leur enfant, c’est la cohérence cardiaque, la CNV, la méditation de la compassion et la certitude que ce dont j’ai besoin je l’ai déjà à l’intérieur de moi-même.

Ho’oponopono

 

Published inAu fil des jours...Le Clan

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image