Skip to content

Le bonheur d’après Voltaire …

« Ce qu’il faut pour être heureux »

Il faut penser ; sans quoi l’homme devient,
Malgré son âme, un vrai cheval de somme.
Il faut aimer ; c’est ce qui nous soutient,
Sans rien aimer, il est triste d’être homme.

Il faut avoir douce société.
Des gens savants, instruits, sans suffisance ;
Et de plaisirs grande variété ;
Sans quoi les jours sont plus longs qu’on ne pense.

Il faut avoir un ami qu’en tout temps,
Pour son bonheur, on écoute, on consulte,
Qui puisse rendre à notre âme en tumulte,
Les maux moins vifs et les plaisirs plus grands.

Il faut le soir, un souper délectable,
Où l’on soit libre, où l’on goûte à propos,
les mets exquis, les bons vins, les bons mots,
Et sans être ivre, il faut sortir de table.

Il faut, la nuit, tenir entre deux draps,
Le tendre objet que notre cœur adore,
Le caresser, s’endormir dans ses bras,
Et le matin recommencer encore.

Voltaire

Published inAutour du MondeCitation

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 305 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image