Skip to content

Futilité …

Je sens leur douleur …

Elle suinte des murs qui les entourent. Et pourtant, je n’ai que ma joie de vivre pour alléger leur peine … Orgueil ou vanité, peu importe qui a raison, l’essence de la vie doit rester humble et optimiste.

Comment les soulager, eux qui portent ce fardeau trop humain pour ne pas persister ?

Leur regard a changé et leurs mots s’appuient sur des œufs, eux, qui autrefois, étaient si forts et si éclairés …

Toi, l’Indifférent baisse les armes, si tu savais combien ils t’aiment.

Les étrangers de sang.

Published inAu fil des jours...DéprimeLe Clan

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 316 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image