Skip to content

Polaroïd …

La solitude, face à des questions qui n’appartiennent qu’à moi …

Je la ressens du plus profond de ma mémoire.
La solitude face à la douleur. Non partageable, non échangeable.

Les larmes de mon enfance glissaient sur mes joues, dans le noir, pour cette seule raison. Ce besoin de m’envoler. Pas d’ami, aussi dévoué soit il, qui ne puisse tout saisir !

Les couleurs, les arômes, la chaleur du soleil, aussi magnifiques soient-ils, n’existent que dans mes seuls souvenirs. Seuls mes pas sur le chemin …

L’essence de l’âme est inatteignable.
Seule la vie intérieure remplit tout ou parti de la solitude. C’est seul que l’on ressent la brutalité de l’air dans ses poumons et c’est seul que le dernier souffle nous échappe.

Quelle violence, pour quelqu’un qui a toujours été – bien – entouré …

Published inAu fil des jours...DéprimeEtat d'AmeSe Definir

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image