Skip to content

Patrice Franceschi – n°34

Qu’une société ait la capacité à assurer le plus de sécurité possible à ses membres est un signe  de progrès incontestable et un bien en soi. Nul ne songerais à revenir en arrière. La question est de savoir jusqu’où il faut encore aller de l’avant. Dans nos sociétés, on commence même à interdire le risque et à le punir, quelle que soit la nature de ce risque. Dans bien des domaines de l’activité humaine nous ne sommes plus, en droit, autorisés à prendre des risques.

Patrice Franceschi, De l’Esprit d’aventure

Published inAir du TempsCitationEsprit d'Aventure

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 316 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image