Skip to content

Patrice Franceschi n°10

Selon moi, l’aventurier embrasse toute l’aventure du monde ! Il épuise le champ du possible. Il a plus soif que ce qu’il peut boire. S’il n’a pas entendu le bruit du canon, s’il n’a pas été confronté aux révolutions, s’il n’a pas eu faim, froid, soif, ce n’est pas un aventurier ! Il s’agit d’abord de créer ; créer sa vie, son œuvre, car tout ce qui est stérile est insignifiant.

Le Magazine.info, 26-11-2007

Published inAventureCitationEsprit d'AventurePatrice Franceschi - La Boudeuse

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 305 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image