Skip to content

Petit à petit, l’oiseau monte sa boite !

‘Projet PP’ – Episode 3

Voilà plusieurs mois que j’ai l’envie de partager avec vous les différentes étapes de mon aventure professionnelle.

Puis jour après jour, les évènements m’emportent et les récits restent en rade.

Aujourd’hui une petite joie m’a transportée.

Déjà … le temps d’école de Petit Biloba s’étant réduit de moitié depuis mi-décembre, j’ai eu la belle surprise de tomber sur une conseillère Pôle Emploi particulièrement compréhensive qui m’a proposé un rendez-vous téléphonique au lieu d’un présentiel.

J’ai d’ailleurs trouvé le contenu de la première réunion Pôle Emploi pour les porteurs de projet plutôt éclairante en terme d’alertes et d’idées de contact.

Le bourgeon de mon projet a tout juste éclos il y a 1 an.

Quand il a fini par résister au malaxage mental intensif, j’ai commencé à en parler dans mon cercle très proche pour avoir des avis, des éclairages.

Puis, à force de démarches, d’évaluations, de formations, de cession à la CCI, je me suis sentie assez déterminée pour lâcher l’info par ci par là.

Mais la différence était de taille ce matin : je présentais mon projet OFFICIELLEMENT pour la première fois.

Qu’allait en penser un œil aguéri dans le domaine de l’entreprenariat ?

Oh, miracle, l’idée parait pertinente et la démarche de création cohérente.

Poursuivant mon DU à la fac et passant un bon nombre de week-ends en formation complémentaire, je ne vais pas me précipiter à me faire immatriculée en tant que micro-entrepreneur.

Cela me ferait basculer un peu trop tôt sur le régime d’assurance maladie des indépendants alors que je n’ai pas encore de revenus.

Parmi les étapes suivantes :

1/ Il est nécessaire que j’en sache plus sur le fonctionnement des pépinières, couveuses ou incubateurs afin d’évaluer si un contrat CAPE pourrait convenir à mon activité, comme alternative à la micro-entreprise.

2/ En parallèle de mes formations, je continue donc sur ma lancée de test du concept, en travaillant gratuitement avec des enfants de ma connaissance.

Dès que j’aurais un peu plus de temps à moi, je proposerai mes services gratuitement à une ou plusieurs associations, histoire de vérifier si mon approche résiste à la diversité d’âge.

3/ Je ne perds pas de vue les coups de fils et rencontres nécessaires pour m’aider à établir une ‘Etude de Marché’ simple mais efficace. Vu que ce n’est pas pressé, un contact toutes les deux semaines sera suffisant pour me faire une idée des réalités et des difficultés que d’autres libéraux ont rencontrées.

Mais avant, il va bien me falloir élaborer un questionnaire !

N’ayant pas l’intention de me faire submerger par l’ampleur de la tache globale, j’avance pas à pas sans trop de projection.

Ce qui ne me ressemble absolument pas … préserver ma motivation est à ce prix !

Tous les jours, je suis stupéfaite de voir perdurer ce projet, alors que mille idées ont traversé mon cerveau, sans jamais être réalisées.

Au plaisir de vous lire.

*****************

« Little by little, the bird builds his nest » par Leslie Jeffery

Published inAu fil des jours...Démarches administrativesEprouver l'idée

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 298 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image