Skip to content

Résonnance …

Le crash d’un avion est terriblement marquant pour l’opinion car c’est un accident « spectaculaire » comptabilisant des centaines de morts d’un coup.

Quels terreur ou espoir ont ressentis les passagers du vol AF447, juste avant l’impact en mer ?
L’éventualité d’accident d’avion semble relever de la légende, dans l’inconscient collectif bercé par les films catastrophes.
Et bien malheureusement non …

Depuis 1976, on a relevé une moyenne de 2 accidents par million de départs. La question est de ne pas être dans un des deux avions en question.

Ma pensée va aux familles de chaque individu de cet A330, disparu dans la nuit du 30 au 31 Mai 2009, entre Rio de Janeiro et Paris.

Que se passerait-il pour Petit Ginkgo s’il devait perdre ses deux parents brutalement ? Qui le prendrait en charge ? Pouvons-nous prévoir administrativement cette éventualité pour lui permettre de vivre dans les meilleures conditions possibles, le cas échéant ? Quelles démarches entreprendre afin d’être prévoyant ?

Published inAu fil des jours...AviationClin d'Oeil

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 244 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image