Skip to content

Faites des gosses qu’i disait !

Ah la famille …
Ce n’est déjà pas toujours la joie quand c’est la sienne, mais quand c’est la belle-famille qui rejoue la pièce en 3 actes, ça préjuge de fêtes de fin d’année particulièrement enjouées !

Parmi les paraboles de la Bible, celle du Fils Prodigue qu’Ange a exhumé de notre culture catho hier soir est d’une modernité effarante.

fils-prodigue

Même si le petit con de l’histoire a dilapidé en gaudriole tout le fric légué par son père et ne revient que parce qu’il a la dalle, il est accueilli avec liesse et pardon. L’ainé, travailleur et toujours présent, peut bien aller se faire voir chez les Grecs pour recevoir le quart de la démonstration d’affection paternelle.

Le message initial veut renvoyer une image éclairée d’un Dieu ouvrant toujours les bras aux repentis (même si leur contrition est imparfaite d’ailleurs …) mais ça n’éduque en rien les enfants gâtés !

Il faut le savoir, même si l’on souhaite qu’ils vivent pour eux-mêmes, la nature des enfants est d’être ingrats …

… du coup, ça n’encourage guère à la conception,
deux exemples pareils ! 😉

Moi, j’avais dit qu’il fallait plutôt garder le beau-frère après le divorce !

A lire aussi : Les Etrangers de sang.

Published inGrossesseLe ClanMaternité

5 Comments

  1. Evidemment comme c’est expliqué dans le post, cette parabole parle de l’amour de Dieu pour les brebis égarée. Mais quand bien même, sur le plan religieux, l’attrition me fait bien rigoler …
    … et puis l’illustration est tellement moderne !

  2. La parabole n’est peut-être pas à prendre trop au premier degré, encore que la tentation soit grande…

  3. bulle bulle

    c’est vrai qu’en ce moment avec encore une tuile sur le coin de la tête, j’ai pas le top de la forme.
    je voulais dire que l’on aurait tendance à vouloir avoir nos enfants comme on souhaiterait les voir,mais dans la lecture ci-dessus, le reproche est plus à faire au père qui n’a vraisemblablement pas la même indulgence envers ses deux enfants, ou a, comme c’est le cas dans certaines famille, une préfèrence, même si elle n’est pas méritée.

  4. Capsicum Capsicum

    Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse.

  5. bulle bulle

    « faites des gosses!! » mais surtout ne les faites pas pour vous………… même s’il nous est impossible de ne pas les sentir aussi un peu à soi………………..Voilà qui n’est pas si simple..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 405 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image