Skip to content

Ryuichi Hirokawa

« Aujourd’hui, les télés et les quotidiens japonais ne forment plus des journalistes mais de bons et loyaux employés. Les jeunes gens ardents et motivés font peur et passent rarement le cap des entretiens d’embauche. Les administratifs ont pris le pouvoir et ne veulent rien qui puisse indisposer les annonceurs. Evidemment, on n’empêche pas les journalistes d’enquêter, mais s’ils sont jugés trop sensibles, leurs sujets ont peu de chances d’être publiés ou diffusés.  »

Ryuichi Hirokawa, Ryuichi Hirokawa a tout vu à Fukushima, 05-07-2011

Pas qu’au Japon …

Published inAir du TempsCitationPhotographieSociété de Consommation

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 405 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image