Skip to content

Silence rompu.

Il a des individus dont les conversations sortent du commun car ils ont une vision de la vie extra-ordinaire.

Et si la déprime s’appliquait aussi aux caractères « hors norme » malgré une apparente joie de vivre ?
Sorte de désespoir existentiel que l’on appellerait Spleen Baudelairien car il se caractérise par une recherche d’idéal absolu, passionnel, infini, et inspiré, par définition inaccessible.

Certaines empathies avec le monde sont probablement surdéveloppées pour être facilement supportables. De quoi se faire des noeuds au cerveau.

Published inAu fil des jours...DéprimeEtat d'Ame

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 5 305 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image